Contre toute attente cette installation d’une rare austérité est un travail réalisé à partir des chorégraphies de Daniel Linehan ; celles consultables sur Youtube dont les données informatiques ont été interprétées et transformées pour éditer 6 ouvrages et une impression photographique. La bande-son de six captations vidéo de spectacles de Linehan a été téléchargée, ouverte dans un éditeur de texte puis imprimée. L’image est elle aussi une transformation abstraite de données disponible en ligne. Elle résulte de la transcription directe de la bande son de « Not about everything », un solo de Daniel Linehan. Le résultat est un brouillard généré numériquement ... Un tas de cendre.